Distillation du pétrole : les 2 étapes clés

Distillation du pétrole : les 2 étapes clés

La distillation du pétrole passe par deux procédés à savoir la distillation atmosphérique et la distillation sous vide. Elle permet de séparer les composants pour obtenir des produits intermédiaires qui seront ensuite transformés en produits finaux par une unité de raffinage.

La distillation atmosphérique du pétrole brut

La première étape de la distillation du pétrole est la distillation atmosphérique. C'est un procédé qui consiste à séparer les hydrocarbures contenus dans le pétrole brut les uns des autres. Il permet de séparer le gaz et l'essence en produits légers, le kérosène et le gazole en produits moyens et les produits lourds. Ces derniers seront ensuite traités par la distillation sous vide pour obtenir des produits moyens.

Le pétrole brut dans la raffinerie est injecté dans une tour où il est chauffé à 400°C. La température décroît en haut de la tour. Les hydrocarbures sont ainsi récupérés à chaque niveau. Les produits légers seront obtenus en haut et les produits lourds en bas de la grande tour.

Après ce procédé de la distillation du pétrole, on obtient des produits intermédiaires qui nécessitent encore d'autres traitements pour pouvoir se changer en produits finaux. On passe par la viscoréduction des produits lourds pour obtenir les bitumes. Avant d'être commercialisés, le gazole et le kérosène sont améliorés par l'hydrodésulfuration. L'essence encore lourde passe par un craquage catalytique pour être un supercarburant pour les automobiles.

Le procédé de la distillation sous vide

Après que les fractions d'hydrocarbures se sont séparées par la distillation atmosphérique, les produits lourds sont traités par la distillation sous vide. Ce procédé consiste à diviser les produits lourds en résidus et produits moyens. Pour ce faire, on fait une dépressurisation pour diminuer la pression. On obtient ainsi du gazole en haut de la tour et des fiouls lourds à la base.

Les résidus de la distillation sous vide seront transformés en lubrifiants de toute sorte pour les machines et en bitumes. Le gazole obtenu est encore soumis au processus d'hydrodésulfuration, un traitement qui réduit le soufre dans le produit. On obtient également des distillats après distillation de produits lourds. Ils vont subir un processus de craquage catalytique pour donner des fuels lourds.

Les enjeux environnementaux du raffinage du pétrole

Le raffinage du pétrole est dangereux aussi bien pour l'environnement que pour les êtres humains à cause des émanations polluantes. Les compagnies pétrolières comme Philia veillent à respecter le seuil autorisé pour les polluants afin de réduire les pollutions engendrées par leurs raffineries.

Les pollutions auditives et visuelles d'une raffinerie sont aussi à prendre en considération pour l'environnement. C'est pour cela que le groupe Philia, ayant comme membre Ikenna Okoli, participe au suivi des normes de sécurité requises pour protéger l'environnement et ses employés. Des mesures comme les reboisements sont prises suivant les entreprises du secteur pétrolier. Les enjeux environnementaux devraient être pris au sérieux car la santé des habitants est mise en danger par les fumées polluantes des raffineries.

Nos articles

Raffinage du pétrole : procédés et étapes clés

On compte plusieurs raffineries de pétrole en cours d'activité dans le monde. Leur nombre varie suivant les pays mais on en trouve globalement...

Les différentes étapes de la formation du pétrole

Le pétrole figure parmi les sources d'énergie les plus anciennes au monde, datant de plus de 200 millions d'années. Il provient de la décomposition...

Les techniques d'extraction du pétrole

Le pétrole est une roche dont l'exploitation est devenue populaire, voire indispensable au début du XIXe siècle. Surnommé or noir, il est devenu...